Interview : Le barista à vélo

Nous l’avons aperçu pour la première fois à Tours sur le stand du Pôle Energie Bretagne  pendant le congrès de la FNCCR , Vincent servait des expressos en pédalant derrière sa machine à café. Rencontre avec un barista qui propose des Cafés Ludik :

Est-ce que tu peux nous expliquer ce qu’est cet appareil et comment il fonctionne ?

Vincent : Le Café Ludik est un vrai vélo avec une machine et un moulin à café intégrés, les pédales permettent de moudre le café et de faire monter l’eau en pression. L’équipement est entièrement autonome, l’eau est chauffée avec une bouteille de gaz et le reste c’est à l’énergie humaine !

Que nous proposes-tu avec ce Vélo-café ?

Vincent : Je sers des cafés très frais et forts en arôme car le grain est tout juste moulu, ce sont des expressos de haute qualité !

Je peux aussi me déplacer grâce à un système de deux vitesses : une pour produire du café et une pour avancer. J’ai besoin d’être à l’arrêt pour pouvoir moudre le grain et servir mais je peux me déplacer plusieurs fois facilement sur un même événement, l’appareil est bien équilibré.

La mobilité est le meilleur atout de cet appareil !

A Tours tu es resté 4 heures sur un stand, quel est ton ressenti après une journée d’animation comme celle-là ?

Vincent : Servir des cafés pendant 4 heures c’est comme faire du vélo pendant 4 heures, il faut prendre le coup de pédale pour moudre correctement le café et ce n’est pas sans effort ! J’avoue avoir ressenti une petite douleur aux jambes après le salon comme si j’avais vraiment fait du vélo. (rappelons que Vincent est un cycliste habitué aux kilomètres « NDLR »)

Quelle est la réaction des gens quand tu leur sers un expresso ?

Vincent : L’attention des passants est directement captée et ils montrent un intérêt pour l’objet. Le moment de boire un café est marqué par la convivialité et les personnes sont ouvertes et réceptives à toute information. Les questions les plus récurrentes sont d’ordre technique, tout le monde veut comprendre le fonctionnement ! Les gens sont satisfaits de ce très bon café, même si peu de monde est réellement conscient de sa qualité. Nous sommes fournis par Les Cafés Félix qui est une entreprise rennaise.

Tu as reçu une formation pour utiliser le Vélo-café ?

Vincent : Oui, j’ai été formé par l’équipe de Vélopresso qui a conçu le vélo. Amos et Lasse sont venus nous l’apporter depuis Londres et nous avons échangé sur les différents aspects techniques. C’est un objet de haute gamme qui a été très soigné, il a été fait plusieurs versions avant le Café Ludik ce qui a perfectionné le système. Après une journée d’observation et d’essai, je me sentais prêt à gagner le maillot à grains !

Merci Vincent pour ces réponses et à bientôt !