Nouvelle mobilité vélo : Coup de pédale pour 2020 !

Mobilité vélo

 

Et si 2020 était l’année du changement ? En effet, depuis ce début d’année l’aspiration est au vélo. Un changement de mobilité qui croît. Notamment grâce aux grèves. Mais est-ce la seule véritable raison de cette hausse d’utilisation ? Découvrons ensemble les motifs qui poussent à changer ses habitudes de transports. 

 

155. C’est la hausse en pourcentage du nombre de passage en vélo répertorié par l’AFP grâce à une cinquantaine de bornes installées dans Paris depuis le début des grèves. Le « velotaf » est devenu la grande tendance du moment. En partie lancée par obligation, à la suite des arrêts des transports en communs, elle séduit de nouveaux cyclistes. L’article Vélotaf : avec la grève, une génération de convertis au tout vélo paru sur Bourso Direct nous l’explique parfaitement. Une prouesse qui tend à se développer encore et encore. Nous avons cherché pour vous différentes raisons qui poussent les travailleurs à se déplacer à vélo.

 

Les bienfaits du vélo

La première raison est bien connue. D’un aspect scientifique, tout est expliqué. Le sport secrète de la dopamine et des endorphines, hormones qui procurent une sensation de bien être et parfois d’euphorie. Or, le vélo c’est du sport. Donc logiquement, le vélo ça rend heureux. Et on le sait, un travailleur heureux c’est un travailleur productif. Pas de retard dans les missions et un planning à jour. De quoi voir ses journées différemment.

Mais ce n’est pas tout ! En parlant de non retard, vous vous assurez une arrivée à l’heure. Qu’est-ce qui est pire que de tomber dans les bouchons avant ou après sa journée de travail ? Avec le vélo, pas de stress. Vous ne serez pas embêtés par les mauvaises conditions de circulation.

Et outre cette béatitude, vous êtes certain de pratiquer une activité sportive quotidienne. Un peu de cardio et de renforcement musculaire, rien de tel pour préserver sa santé.

Ainsi, le vélo : bon pour l’esprit, bon pour le corps.

Toujours pas convaincu ? Poursuivez la lecture !

Des avantages mobilités

Le 24 Décembre 2019 la Loi d’Orientation Mobilité (LOM) a été votée. Des avantages pour les employés et employeurs. Elle répond aux attentes des collaborateurs et permet à l’entreprise de fortifier sa démarche RSE, aujourd’hui devenue très importante.

Mais quelle est cette Loi ?

La loi LOM favorise les alternatives à l’usage de la voiture seul(e). Une amélioration pour le vélo et le covoiturage. Cela implique pour les entreprises l’obligation de faciliter :

  • Les déplacements domicile/travail. Notamment, grâce à la mise en place d’un plan mobilité qui planifie un ensemble de mesure visant à optimiser les déplacements quotidiens.

    Voici quelques exemples : Installer des parkings vélos, laisser du matériel de sécurité et de réparation pour les vélotafeurs, créer un système d’échange pour les covoiturages, etc. La liste est longue pour rendre le trajet meilleur !

 

  • De placer le sujet mobilité au cœur des négociations salariales.

    Les employés sont force de proposition pour donner leur avis sur la question de la mobilité sur le trajet pendulaire. Les employeurs doivent prendre en compte les demandes et trouver ensemble une solution qui convient à tous. Avec une bonne entente, la productivité n’en sera qu’améliorée !

 

De plus, la loi assure aux salariés une indemnisation kilométrique vélo, covoiturage et/ou auto-partage. Celle-ci peut s’élever jusqu’à 400 euros par an.

Pour les plus curieux, voici un résumé précis de la loi, jetez-y un coup d’œil.

Alors n’hésitez plus à en parler autour de vous. Que vous soyez salarié ou employeur, améliorez les échanges entre vous.

 Les villes en plein changement

De plus en plus, les villes se mettent aussi au vélo. Elles font en sorte d’aménager au mieux leur territoire. Permettant ainsi l’accessibilité à vélo. Des pistes cyclables sécurisées, des vélos de ville louables à un tarif moindre par exemple Véligo Location en Ile-de-France, … De quoi se déplacer plus rapidement et efficacement de chez vous à votre travail. De nombreux travaux sont mis en place pour agrandir ou créer de nouveaux axes cyclables. L’AFP nous le confirme dans son article (vu précédemment) : « Avec plus de 1.000 km de pistes prévues d’ici 2020 et la création d’autoroutes pour vélo sur les principaux axes de la capital ».

Encore mieux, la Fédération française des Usagers de la Bicyclette vous permet de faire remonter des informations sur votre ville. Vous, usagers, vous êtes la clé pour permettre les changements de vos communes sur les manquements pour la mobilité à vélo. D’ailleurs, nous animons le Congrés FUB 2020 qui se tient jeudi et vendredi. 2 jours où le vélo est mis sur un piédestal.

Petit bonus ! Restez attentif à la semaine de la mobilité, du 16 au 22 septembre 2020. Votre ville prévoit surement de nombreuses animations autour du vélo. Le moment idéal pour se challenger.

 

Le vélotaf entre dans les mœurs. La raison principale reste celle de préserver l’environnement : faire du vélo c’est émettre 0 g de CO2. Or, vous pouvez rapidement constater les bienfaits sur vous. Des bienfaits qui sont aujourd’hui valorisés par la loi et entendus par les villes. Et si vous n’êtes toujours pas convaincu, essayez le vélotaf au moins une fois. Peut-être serez-vous surpris d’adorer ce moyen de locomotion.