Nouvelle mobilité : Le covoiturage de proximité

Covoiturage

 

Précédemment, nous vous avons parlé de la mobilité vélo pour se rendre au travail. Pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas pédaler, il existe une autre solution mobilité pour réduire son émission carbone : le covoiturage de proximité. C’est à dire partager sa voiture avec d’autres personnes sur son trajet.
Bien que le covoiturage longue distance soit prisé, le covoiturage courte distance est souvent mis de côté. Et pourtant, ce dernier est une réelle force de mobilité, notamment quand les trajets domicile travail sont supérieurs à 10 km. Ne vous méprenez pas, qui dit covoiturage de proximité ne dit pas forcément covoiturer tous les jours. Nous vous expliquons tout !

 

7 salariés sur 10 utilisent leur voiture pour aller au travail. C’est ce que l’étude de L’INSEE révèle. Majoritairement, ils pratiquent « l’autosolisme« , c’est à dire que les conducteurs sont seuls dans leur voiture. Et pourquoi pas du covoiturage quotidien ? En réalité, de nombreux freins se révèlent. Comme par exemple les contraintes d’après travail : rendez-vous, sport, vie de famille, … Ou bien la crainte de ne pas avoir une entière autonomie dans son rythme professionnel. Sans oublier les questions sur le déroulement du trajet : comment doit-on se comporter ? Quels sujets aborder ? …Pas de pression ! S’engager dans un covoiturage courte distance ne signifie pas covoiturer tous les jours. Bien au contraire ! L’idée est d’améliorer ses trajets, de se rendre service et de créer du lien ! Le covoiturage ne peut qu’être avantageux. Le tout est de bien l’organiser.

Quels sont les avantages ?

 

• Le forfait mobilité

Comme vu sur le dernier article NOUVELLE MOBILITÉ VÉLO : COUP DE PÉDALE POUR 2020 ! le covoiturage entre dans la Loi LOM. Si vous ne l’avez pas lu, nous vous invitons à en prendre connaissance. Avec l’indemnité du forfait mobilité, c’est un profit pour les employés et les employeurs.

• Un gain de temps

Qui dit covoiturage dit 1 voiture pour plusieurs personnes. Ainsi, cela réduit considérablement le nombre de voitures sur les routes. Ce qui signifie moins de bouchons. Les trajets pendulaires sont fluidifiés, ce qui évite d’arriver en retard au travail. Plus rapide pour trouver une place quand le parking de l’entreprise n’est pas grand. De plus, le covoiturage vient à la rescousse en cas de grève des transports en communs.

• Des économies

Et oui, ça tombe sous le sens ! Partager une voiture ça fait faire des économies pour le conducteur comme pour le ou les passagers. Tout est divisé. En tant qu’entreprise, les coûts sont aussi amoindris : foncier des parkings, essence, entretien des véhicules professionnels, frais d’autoroute, …

• Renforce le lien professionnel

On choisit avec qui on fait son trajet. C’est l’occasion de faire connaissance avec des voisins, des collaborateurs, … et de partager de bons moments. En cas de covoiturage avec des collègues, cela peut aider à renforcer la connaissance et l’ambiance en entreprise. Et on sait que le bien-être en entreprise est important : cela a des impacts sur l’amélioration de la productivité.

• Une tranquillité d’esprit

Ce point rejoint le précédent. Une bonne entente entre collègues permet d’être plus à l’aise au travail. De meilleures relations et donc des projets communs fortifiés. Les émotions négatives dues aux bouchons sont également diminuées. Et puis, à plusieurs, le temps en voiture passe plus rapidement. Moins de stress, moins d’énervement.

• Valorise l’image de l’entreprise

Une entreprise qui propose des solutions de covoiturage montre qu’elle s’implique autant pour l’écologie que pour le bien-être de ses salariés. Cela fortifie son image auprès des travailleurs et également auprès de ses clients. Aujourd’hui, les entreprises libérées avec des managers bienveillants sont privilégiées. La démarche RSE de l’entreprise est reconnue. Le covoiturage quotidien se révèle être une piste du plan de mobilité à mettre en place dans ses locaux pour gagner en engagement responsable.

 

Les solutions disponibles

Bonne nouvelle ! Plusieurs solutions sont proposées pour faciliter ce transport. Il existe de nombreuses applications et/ou sites web pour trouver ou proposer un trajet. Nous vous en avons sélectionné 4.

 

Ouest-Go
• Ouest Go :

Plateforme bretonne de mise en relation de covoitureurs, Ouest Go est un service de covoiturage de proximité convivial et solidaire. Sur le site web, vous pouvez proposer un trajet ou en chercher un, pour des covoiturages réguliers, événementiels ou solidaire. Cette plateforme est libre, publique, mutualisée sur le Grand Ouest et gratuite pour les utilisateurs.

Ecov

• ECOV :

Cette entreprise aide à répondre aux problématiques de mobilité dans les zones périurbaines. Elle propose donc des bornes connectées sur les axes clés. Ainsi, toutes personnes sans smartphone peut demander un covoiturage. Ecov permet donc de faire du « stop organisé ». Ces stations intelligentes calculent le temps d’attente ainsi que le prix du trajet suivant l’itinéraire demandé.

Karos

• KAROS :

Une application faite pour les entreprises. Karos propose un accompagnement et la possibilité d’inscrire des trajets de covoiturage entre collaborateurs. En renseignant son point de départ et d’arriver ainsi que les horaires, l’application trouve les meilleures propositions de court-voiturage.

 

Blablalines• BLABLALINES :

En lien avec blablacar, cette application regroupe les trajets quotidiens entre le domicile/travail. Si vous êtes conducteur, vous pouvez proposer vos horaires et lieux. En tant que passager, il suffit de regarder les personnes les plus adaptées pour son trajet. Le conducteur est indemnisé par l’application Blablalines, le trajet est gratuit pour le passager.

Hors application, il est possible d’afficher une carte des domiciles, ou de réaliser un tableaux d’affichage de trajets dans son entreprise, en ligne ou en réel. Ainsi, les collaborateurs renseignent leurs déplacements et leurs possibilités de covoiturages. C’est l’occasion d’être créatif et de rendre cette opération amusante ! À vous de trouver le moyen le plus efficace… C’est aussi le bon moment pour prévoir des discussions en interne pour, peut-être, trouver ensemble le mieux pour tous.