Une équipe hyper motivée d’animateurs !

Ludikénergie continue de se développer. Depuis l’été 2015, nous sommes présents dans le Sud de la France grâce à notre équipe Toulousaine. Pour vous la faire découvrir, on a interviewé deux animateurs , Audrey et Benoît.

Anne-Laure : « Depuis l’été 2015, vous avez rejoint Ludikénergie pour former une équipe d’animateurs au départ de Toulouse. Comment ça s’est passé ? »

Audrey : « J’ai connu Ludikénergie par le biais d’une petite annonce pour un poste d’animateur. Je me suis renseignée sur les activités de cette entreprise et, séduite par leurs concepts, j’ai envoyé ma candidature. »

Benoît : « Idem, j’ai découvert la start-up par une annonce publiée sur Internet. Les échanges avec Matthieu ont été productifs et une confiance s’est instaurée. »

Audrey : « Après un entretien, j’ai été formée par Vincent et plongée directement dans le vif du sujet avec l’animation phare « La Course des Watteurs » où l’on m’a expliqué ses principes, ses visées pédagogiques, etc. Il y avait beaucoup d’informations techniques à retenir car, après cette première animation ensemble, nous serions seuls pour assurer le bon déroulement des animations. »

Benoît : « Notre équipe sur Toulouse a su rapidement prendre ses marques et nos binômes en animation fonctionnent plutôt bien. »

Anne-Laure : « Vous êtes des spécialistes de l’énergie et de la mobilité ? »

Benoît : « On pourrait le devenir ! Les rencontres avec les professionnels qui nous accompagnent permettent d’enrichir nos connaissances. »

Audrey : « Personnellement, je ne suis pas une spécialiste de l’énergie, et j’ai même pris conscience des efforts que je pouvais encore faire à mon niveau pour améliorer ma consommation. J’ai un Master en Développement durable des territoires, donc ce n’est pas si éloigné de mes thèmes de prédilection. » (rires)

Benoît : « Effectivement, nous sommes avant tout des spécialistes de l’animation. Notre objectif est de les rendre conviviales pour transmettre d’une façon ludique les messages de sensibilisation aux publics. »

Audrey : « Je dirai même que nous sommes les « animateurs Club Med de l’énergie » ! Et que notre but, lors de ces animations, est de donner une note positive au message parfois austère sur les économies d’énergie. »

Anne-Laure : « Comment se passe une animation au départ de Toulouse ? »

Benoît : « Avant de partir en animation, nous échangeons avec Vincent, notre responsable opérationnel. Il gère l’ensemble de la logistique et construit notre feuille de route. Elle regroupe toutes les informations utiles au bon déroulement de l’événement sur lequel nous sommes attendus. Ensuite c’est à nous de jouer ! »

Audrey : « Une fois sur place, nous devons nous assurer que tout est prêt pour nous accueillir : l’emplacement de l’animation, les personnes avec qui nous allons travailler, l’installation du matériel et le déroulement, etc. »

Benoît : « Oui, on s’occupe de tout ! Déchargement, montage, animation, démontage et chargement. Ensuite, l’animation terminée, nous réalisons un debrief « à chaud » avec les organisateurs de l’événement. »

Audrey: « Puis avant de reprendre la route, nous envoyons un bilan de l’opération à Matthieu et Vincent : notre sentiment sur l’événement, les contacts avec le public, le nombre de visiteurs sur l’animation, etc. On fait aussi le point sur l’état du matériel, les trajets en camion, etc… »

Anne-Laure : « A partir du printemps 2016, un nouveau départ est prévu à partir de Lyon. Cela va impliquer une nouvelle équipe d’animateur. Quelques conseils à leur donner pour leurs premières animations ? »

Audrey : « Je n’ai pas énormément de conseils à donner aux futurs animateurs, si ce n’est le sourire ! Le public est toujours très réceptif aux messages que l’on a à faire passer, et même si l’échange est différent avec chacun, c’est toujours un bon moment. »

Benoît : « Ne pas stresser ! Nos animations sont rodées, elles fonctionnent auprès du public. Ce qui est important, c’est d’adapter notre façon d’animer à l’environnement dans lequel nous nous trouvons, et au public à qui nous nous adressons. Cela permet d’avoir une animation unique qui répond au plus près des attentes de l’organisateur. »

Audrey : « Sur chaque animation, il y a une petite anecdote à raconter, des paroles d’enfants qui vous auront touchés, des personnes âgées qui vous auront étonnées par leur vivacité intellectuelle (et surtout physique !), des parents qui vous remercieront pour votre engagement… C’est tout cela qui donne envie de continuer l’aventure avec Ludikenergie ! »

Anne-Laure : « Merci à tous les deux ! »

Tags :